dimanche 15 janvier 2012

Pick your color


Il y a quelques jours j’ai écrit un super article méga intéressant que Blogger s’est fait un malin plaisir d’effacer au moment de la publication. Du coup, envolées les anecdotes et blagues spontanées. Je recommence à zéro, pas contente du tout. Alors allons-y, mais si je croise Blogger aujourd’hui, je peux vous dire qu’il va m’entendre!


Hum hum, 2ème prise:



Avant les valeurs sures étaient Mademoiselle, Wicked ou Lollipop. Avant, il y avait la tribu Essie et la tribu OPI, un peu comme les fans de Coca et de Pepsi ou les Montaigu et les Capulet, on ne pouvait pas faire partie de deux. Avant, il y avait la mani pedi du dimanche matin au nail salon du coin de la rue en lisant un vieux Glamour ou People complètement déchiré. Ça s’était avant.

Aujourd’hui, le monde a radicalement changé. Aujourd’hui, pour les gens super cool, la mode est au sticker nail, l’autocollant vernis à ongle que l’on colle soi-même chez soi. Ça prend 5 minutes, au total pour les gens normaux, 5 minutes par ongle pour les gens comme moi, et le tour est joué. Je dois avouer que je suis pour l’instant restée fidele à Essie, par simplicité et par habitude, mais je jalouse secrètement mes copines et collègues aux ongles bien plus funs que les miens, qui aux ongles glitter dorés, qui aux ongles python gris et noir. En ce qui me concerne, je ne suis pas sure que «Corporate America» apprécierait de me voir arriver le matin avec des ongles faux python, et je pense même bien qu’ils me feraient remballer mes affaires illico presto pour faute grave. Et oui, on ne rigole pas avec «Corporate America / Fashion Police». Je vais donc continuer à jalouser les filles du département créatif qui peuvent se permettre d’assortir leurs cheveux bleus à leurs ongles bleus sous prétexte que leur job demande un sens aigü de créativité qui passe forcement par la couleur des ongles. Le monde est injuste, c’est comme ça.



En tout cas, Salon Effects de Sally Hansen a débarqué en force et la sélection de couleurs et d’effets est vraiment sympa. A en croire les filles cool, les stickers sont hyper faciles à mettre, on enlève ce qui dépasse avec une lime à ongles et c’est parti pour 5-7 jours d’ongles psychédéliques. Après, un coup de dissolvant et voilà.


En revanche, la frontière de la coolitude et du mauvais goût est vite franchie, parce que les petites fleurs ou le python argenté c’est sympa, mais les dessins de Hello Kitty, faut arrêter le délire!


Promis, un de ces jours je me lance, et je vous tiens au courant.


2 commentaires:

  1. Bizarrement je suis pas trés fan des motifs comme ça!!!!! Comme tu dis je trouve que la limite est vite franchie et tu vois même le python argenté, je trouve pas ça super chic!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En vrai, promis jure, c'est pas mal du tout!!!

      Supprimer

petits messages